Dans le cadre du transport par avion-ambulance, nous faisons la distinction entre trois niveaux de soins.

Basic Life Support

Il n’y a pas de risque mortellement grave. Les patients sont stables et une simple surveillance leur suffit. L’accompagnement par un infirmier d’ambulance est suffisant. On peut transporter au maximum 2 patients par vol.

Advanced Life Support

Il y a plus de risques de maladies mortellement graves. Les patients sont en phase de rétablissement après de graves troubles internes, cardiologiques et/ou traumatiques. Le patient n’est pas sous ventilation et présente une tension stable. Une surveillance comme l’ECG, la tension, la respiration et la prise d’oxygène est nécessaire. Un tel transport requiert l’accompagnement d’un médecin et d’un infirmier IC. Le transport simultané de deux patients couchés maximum est possible, mais cela dépend du diagnostic.

Intensive Care Support

Il s’agit de la forme la plus étendue de transport, avec un risque continu de perturbation des fonctions vitales. Un spécialiste des soins intensifs accompagne ce transport. Pendant ce transport, les fonctions vitales peuvent être soutenues et prises en main endéans les restrictions techniques d’un avion.

Formation Continue

Tout le personnel de vol bénéficie d’une formation continue pour le travail spécialisé dans un avion-ambulance. Dans ce contexte, les thèmes suivants viennent au premier plan :

  • Physiologie aérienne, la façon dont l’homme réagit dans un avion
  • Cours de réanimation, cours de suivi pour avancés (ACLS)
  • Advanced Paediatric Life Support
  • Cours Fundamentical Critical Care Support
  • Crew Member Training
  • Maladies infectieuses et hygiène

DAA a des partenariats avec plusieurs grands hôpitaux académiques, des cliniques STZ et de petits hôpitaux proposant des soins spécialisés dans le domaine des maladies infectieuses, de la médecine tropicale, de la pédiatrie et des transplantations d’organes.